Aller au contenu
Université de la terre

La vie
à l'heure
des grandes
transitions

25 & 26 novembre 2022
à l’UNESCO • Paris

Historique

2008 • Réinventer le progrès

Samedi 18 et dimanche 19 octobre 2008

Une vingtaine de débats se sont tenus dans les amphithéâtres de l’UNESCO les 18 et 19 octobre 2008, sur le thème principal de : "Réinventer le progrès".

Découvertes scientifiques, avancées médicales et technologiques, le progrès constitue l’environnement de notre quotidien. Mais il ne nous a pas échappé que nous sommes en fin de phase industrielle, celle qui a porté l’Occident depuis deux cents ans, avec ses progrès à outrance sans aucun coût collatéral à payer (l’empoisonnement et l’épuisement de la planète). Depuis quelques années, nous sommes conscients qu’il faut donner du sens au progrès, inventer un autre modèle de société. Cette idée de lancer un "développement durable" est récente mais aussi novatrice : une économie durable peut créer une nouvelle prospérité. La révolution écologique peut créer de la richesse. Si nous souhaitons réinventer le progrès, nous devons alors nous interroger sur les possibles limites de celui-ci, et redéfinir l’éthique qui doit régir nos organisations scientifiques, politiques et sociétales. Jusqu’alors, toute velléité de "mise au pas" du développement des connaissances a échoué sur les rivages de la conscience humaine… et de son irrépressible pulsion de transgression ! Quelles que soient leurs intentions, les découvreurs semblent à jamais lancés dans une fuite en avant. Réinventer le progrès consisterait peut-être, tout d’abord, à accepter le fait que toute invention est un élément du progrès. Ceci, afin d’éviter les débats stériles qui voient s’affronter partisans et opposants au progrès.

Réinventer le progrès n’est-ce pas surtout remettre l’Homme en son cœur ? Sous quelque forme que ce soit, le progrès naît de l’esprit humain pour s’inclure dans la vie de millions de femmes et d’hommes. Le progrès générant le progrès, le réinventer passera surtout par sa valorisation afin d’imaginer notre futur. Les excès de l’industrialisation ont mis en évidence la nécessité de préserver les ressources de notre planète. Si nous décidons de trouver un nouveau « modèle » au progrès, celui-ci doit alors tenir compte de la prise de conscience des peuples (plus ou moins forte), et tenter de se décliner dans tous les secteurs de la société : les sciences, certes, mais aussi l’entreprise, l’éducation, la consommation, les loisirs ou les relations sociales.

Et si réinventer le progrès consistait, avant tout, à assumer notre vie et notre citoyenneté dans un univers dont on perçoit un peu plus chaque jour, les injustices et la complexité?

Les intervenants

Jacques ATTALI
Ecrivain, président de PlaNet Finance

Etienne-Emile BAULIEU
Médecin, endocrinologue, biochimiste

Jean-Louis BORLOO
Ministre d'Etat. Ministre de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire

Mick BREMANS
Directeur général d’Ecover

Pierre-André de CHALENDAR
Directeur général de Saint-Gobain

Boris CYRULNIK
Ecrivain, neurospychiatre

Jean-Luc DECORNOY
Président du directoire de KPMG

Marc DRILLECH
Directeur général de IONIS Education Group

Dominique ERAUD
Médecin phythothérapeute, acupuncteur

Geneviève FERONE
Directrice du Développement durable de Véolia Environnement

Luc FERRY
Philosophe

Orianne GARCIA
Fondatrice de Caramail et co-fondatrice de Terra Femina

Thierry GAUDIN
Ingénieur général des Mines, président de Prospective 2100

Patrick HAAS
Président-directeur général de BP France

Pascal HUSTING
Directeur général de Greenpeace France

Albert JACQUARD
Généticien

Chantal JOUANNO
Présidente de l’ADEME

Axel KAHN
Généticien, président de l'Université Paris Descartes

Etienne KLEIN
Physicien au CEA, docteur en philosophie des sciences

Elisabeth LAVILLE
Directrice et fondatrice d’Utopies, professeur à HEC

Jean-Christophe LE DUIGOU
Secrétaire confédéral de la CGT

Dominique LECOURT
Philosophe, directeur du Centre Georges Canguilhem, Université Paris 7-Denis Diderot

Marc LUYCKX GHISI
Docteur en philosophie, vice-président du Conseil Consultatif International d’Auroville

Michel MAFFESOLI
Professeur à la Sorbonne, directeur du centre d’études sur l’actuel et le quotidien

Pierre MONGIN
Président-directeur général de la RATP

Joaquin MUNOZ
Directeur de Max Havelaar

Maria NOWAK
Présidente de l’Association pour le Droit à l'Initiative Economique (ADIE)

Serge ORRU
Directeur général du WWF France

Yves PACCALET
Ecrivain, philosophe et naturaliste

Raphaël PALTI
Président d'Altavia

Michèle PAPPALARDO
Commissaire générale au développement durable

Bertrand PICCARD
Fondateur de Solar Impulse, psychiatre

Frank PIEDELIEVRE
Président de Bureau Veritas

Pierre RABHI
Agriculteur, écrivain et philosophe, Fondateur de Terre et humanisme et du mouvement Colibris

Bernard RAMANANTSOA
Directeur général de HEC

Claude-Yves ROBIN
Directeur général de France 5

Joël de ROSNAY
Président de Biotics International

Maximilien ROUER
Président, associé et cofondateur de BeCitizen, conseil en économie positive

Samuel ROUVILLOIS
Prêtre, philosophe

Jean-Christophe RUFIN
Ambassadeur de France au Sénégal, membre de l'Académie Française

Nicolas SADIRAC
Directeur de l’EPITECH (Ecole pour l'informatique et les nouvelles technologies)

Jean-Louis SERVAN-SCHREIBER
Journaliste, essayiste, directeur du magazine « Psychologies »

Jean STAUNE
Fondateur de l'Université Interdisciplinaire de Paris

Nathan STERN
Sociologue, concepteur de Peuplade

Ezra SULEIMAN
Professeur de Sciences politiques à l'Université de Princeton

Dominique THYS
Administrateur Délégué à la Direction Générale de la MAIF, Président de Solidarité Laïque, Administrateur du CEGES

Jean VIARD
Directeur de recherche CNRS au CEVIPOF, centre de recherches politiques de Sciences-Po

Patrick VIVERET
Philosophe, conseiller-maître à la Cour des Comptes

Voir la liste de tous les intervenants depuis 2005

Acceptez-vous que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques uniquement ?